Page d'accueil > Actualités + presse > Rapports d'utilisateurs

Un outil multifonction pour des activités de plus en plus diversifiées

31. Janvier 2018

Zoom

Expériences avec le porte-outil multifonctionnel Holder C 270

Freisen, novembre 2017 – La commune de Freisen, dans la Sarre, en Allemagne, est située dans un cadre idyllique entre les moyennes montagnes Westrich et Hunsrück, à une altitude de plus de 500 mètres. La région étant très prisée des sportifs et amateurs de vacances actives, l'entretien des rues communales comprend également celui de nombreux circuits de VTT, voies cyclables et chemins de randonnées. Les différents quartiers voient eux aussi augmenter leur volume d'entretien. Réussir à répondre à ces exigences croissantes sans changer les effectifs personnels était et reste le défi principal du service technique municipal. L'acquisition de porte-outils multifonctionnels a été salutaire. Avec le Holder C 270, la commune a trouvé un véhicule pouvant être utilisé de manière polyvalente et efficace durant toute l'année.

Des tâches toujours plus diversifiées

Le service technique municipal de Freisen prend en charge les tâches les plus diverses dans cette ville de 8000 habitants : entretien des routes communales et service hivernal, tonte des pelouses ou divers travaux de réparation. « Nous sommes un peu la bonne à tout faire », dit le responsable du service, Albertus Klees. « Tailles de branches, pose d'asphalte, installation de chauffage, entretien de bâtiments, construction de canal, travaux publics, partout le service technique municipal est impliqué. » À cela s'ajoutent l'entretien ou la réparation des cimetières, chemins de randonnées et autre places publiques. Le service technique municipal essaie de faire le plus possible par lui-même. Seul l'entretien des routes départementales et nationales a été délégué à des sociétés externes, car cela n'était pas réalisable avec les machines disponibles et 14 employés.
« La situation actuelle est telle que les habitants attendent davantage de prestations », insiste M. Klees. « Les riverains fournissent moins par eux-mêmes et les exigences posées par les contribuables à la commune, et donc à notre service, sont plus élevées. Cela commence par le nettoyage des routes et caniveaux pour finir avec l'entretien des ruisseaux ou les travaux de taillage, en passant pas le désherbage. Des opérations autrefois réalisées par les agriculteurs sont devenues aujourd'hui la charge du service technique municipal. » Le budget disponible ne permettant pas d'augmenter les effectifs personnels, les machines du service se devaient d'être plus performantes et plus polyvalentes.

Des porte-outils multifonctionnels compacts pour les opérations les plus diverses

Le matériel d'exploitation du service technique municipal de Freisen comprend des Unimogs, des véhicules à plateau, une pelleteuse de cimetière et deux porte-outils modulables ; tous les véhicules ont moins de 10 ans. Les machines sont utilisées et achetées en fonction des tâches. Le Holder C 270 a été acquis en premier. Un broyeur, un taille-haie, une trancheuse, une faucheuse, un balai ou une étrave de déneigement peuvent y être attelés. Il est utilisé pour l'entretien des installations communales, des routes et sentiers et leurs accotements. « Il n'est pas possible de mettre à disposition un véhicule pour chaque activité. Sinon nous aurions par exemple 20 véhicules et seulement 5 conducteurs. Cela n'a pas de sens », explique Albertus Klees, chef du service. « Un véhicule multifonctionnel nous apporte plus de flexibilité. Nous avons un véhicule que l'ont peut équiper en fonction de la tâche et un conducteur formé peut réaliser avec ce véhicule les opérations les plus diverses. » Le poids, l'écartement des roues, la capacité tout-terrain et la maniabilité doivent être adaptés à l'application. Alors que l'Unimog est de par sa taille davantage utilisé sur des grandes routes, le nouveau véhicule peut également être employé dans des rues résidentielles étroites, sur des trottoirs ou dans des cimetières ainsi que dans les espaces à l'extérieur du centre-ville. « Les pneus utilisés permettent par exemple de rouler dans de larges prairies sans laisser de traces de pneus, et l'aptitude en pente ainsi que la compensation de charge des roues du véhicule permet également de tondre en dévers sans que la machine ne bascule », explique Stefan Diebel, employé au service technique municipal. L'articulation est également essentielle car elle permet au véhicule de mieux rester sur sa voie que les véhicules sans articulation. De même que le petit rayon de braquage ou le dispositif de délestage. « Le délestage donne une certaine garde au sol, le véhicule ne pèse pas de tout son poids sur le sol et les vibrations du véhicule sont réduites. La conduite est plus aisée. »

Tonte de pelouses en été

Au sein de la commune de Freisen, 60 km de routes doivent être entretenues. À cela s'ajoute quelque 50 km de chemins de randonnées et voies cyclables, chemins ruraux, circuits de VTT et un sentier Premium. Il s'agit d'un sentier certifié par le label de randonnée allemand, présentant un marquage sûr et de qualité et une grande diversité en termes de nature et de paysages ainsi que des curiosités touristiques sur le parcours. La plupart des chemins de randonnée de Freisen sont des prairies et doivent donc être tondus en été. « Nous disposons d'une faucheuse à fléaux que nous attelons au porte-outil Holder C 270 », dit Roland Klein, chef d'équipe au service technique municipal. « Elle est moins sensible qu'une tondeuse. La présence d'une pierre ne la gêne pas. Tout est broyé, réduit en paille. » Les résidus restent au sol et se décomposent avec le temps, fournissant leurs nutriments au sol.
« La taille de seulement 1,40 mètre de la faucheuse, sa capacité tout-terrain et sa maniabilité permettent de travailler sur des surfaces auxquelles d'autres véhicules ne pourraient même pas accéder », ajoute son collègue Stefan Diebel. Il est également possible de décaler la faucheuse sur le côté afin de tondre également les accotements.

Poste de conduite sûr en hiver

Le porte-outil multifonctionnel est utilisé à Freisen pendant toute l'année pour différents travaux d'entretien, notamment pour le service hivernal. Lors de chutes de neige, le service technique municipal est en action dès 5h00 du matin et pour toute la journée, sur deux équipes. Les axes de circulation principaux sont déblayés et salés en premier selon le plan de déblayage actuel. Puis vient le tour de toutes les zones de fréquentation publique. Près des écoles, garderies ou jardins et surfaces communales. « Le Holder peut circuler sur les trottoirs, et nous l'employons même au cimetière », dit Roland Klein. Une lame en V est alors attelée. « La lame en V offre une plus grande flexibilité », précise Albertus Klees, chef du service. « Différentes largeurs de route peuvent être configurées et les obstacles peuvent être facilement contournés. Elle permet de pousser la neige à droite, à gauche ou des deux côtés. »
Outre la flexibilité, d'autres facteurs essentiels pour le choix du porte-outil étaient la résistance et le confort de conduite. « Nous avons besoin d'un appareil robuste qui nous permet de travailler sur la durée sans être sans arrêt immobilisé à l'atelier » explique Albertus Klees. Il doit se distinguer par sa solidité et par l'aménagement de la cabine, qui doit être spacieuse et offrir au conducteur confort et sécurité tout au long de l'année, avec climatisation, système de navigation, chauffage et télématique. « À l'heure actuelle, je ne connais aucun autre véhicule sur le marché aussi adapté à nos exigences que le Holder C 270 », résume le directeur du service technique municipal.

« La flexibilité, un critère absolument indispensable »

Le Holder C 270 est utilisé en continu depuis deux ans à Freisen. Cet engin polyvalent a été mis en service après un test dans le cadre d'une présentation. Le service technique municipal est très satisfait de ce véhicule. Pour l'avenir du service technique municipal, tout ce qu'Albertus Klees pourrait encore souhaiter serait la formation d'équipes spécialisées dans une activité d'une commune et qui en seraient responsables de A à Z. « Mais la grande diversité des tâches rend ce rêve irréalisable », regrette le chef du service technique municipal. De nombreux chantiers sont entamés puis interrompus pour plusieurs jours, et tout se prolonge. « C'est pourquoi la flexibilité des véhicules de travail que nous achetons reste le critère le plus important. »
Son deuxième rêve, celui de posséder une machine pouvant réaliser toutes les opérations sans exception, ne pourra pas non plus se réaliser. « Nous ne trouverons jamais un Unimog pouvant être réduit à une largeur de 1,25 mètre tout en pouvant charger 10 tonnes. Mais c'est ce qu'on pourrait exiger d'un véhicule optimal. » La flexibilité du nouveau porte-outil multifonctionnel fait déjà un grand pas dans la bonne direction.

--- INFO SUPPLÉMENTAIRE ---

Location ou location-vente : une possibilité de financement de plus en plus prisée pour les véhicules Holder

Une pratique de plus en plus fréquente à côté de l'achat ou du leasing est la location. Les locataires sont des communes ou sociétés de service avec des flottes plus ou moins grandes. « La demande actuelle est en pleine croissance », déclare Murat Pala, directeur commercial chez Holder Rent. Le taux d'utilisation a doublé par rapport à l'année passée. L'avantage de la location est que les véhicules loués sont récents : ils n'ont généralement pas plus de 2 ou 3 ans et sont ensuite vendus comme occasions récentes. De plus, la location permet d'avoir le véhicule à disposition pour une courte durée et d'éviter le processus laborieux d'autorisation. Sans oublier que les liquidités de la commune sont ainsi préservées et le client obtient un service tout compris. Le véhicule reste immatriculé chez le fabricant et, en cas de panne, les réparations ou un remplacement rapide sont garantis grâce à un réseau de service étroit. La location-vente consiste à prendre en compte une partie du loyer et le véhicule devient peu à peu propriété de la commune. Dans le cas du leasing, la commune ou la société est le propriétaire du véhicule, et la maintenance et les réparations sont de la responsabilité du client.

GroßansichtGrossansicht
GroßansichtGrossansicht
GroßansichtGrossansicht
GroßansichtGrossansicht
GroßansichtGrossansicht

Retour à l'aperçu